La réponse cinglante de Donald Tusk à Emmanuel Macron

Les propos du président français Emmanuel Macron sur la « mort cérébrale » de l'Otan ont beaucoup choqué les chancelleries des pays de l'Est. Les chancelleries des pays de l'Est ne sont pas prêtes à entendre le dénigrement de ce qui les protège du voisin russe, ancien occupant pour certains. Emmanuel Macron fut donc l'un des rares à refuser l'ouverture des négociations d'adhésion à deux pays des Balkans occidentaux, l'Albanie et la Macédoine du Nord. Tusk ne l'a pas digéré et le dit sans détour. Donald Tusk raconte qu'il n'a eu de cesse de faire face aux tentatives de déstabilisation de Poutine.

Powiązane wiadomości: